Stabilité Europe Croissance (SEC)

Depuis le premier juillet 2012 les couronnes des peuples européens ceignent l’abominable tête de Mammon. La grande persécution s’institutionnalise et s’intensifie contre tous les êtres libres qui ont la vie pour unique valeur.

Klaus Regling devient un des maîtres du nouveau Reich européen dont le crédo est :

Stabilité, Europe, Croissance !

Des cœurs « SEC » non élus décideront dorénavant officiellement de nos vies.

Contrairement à ce qui a été médiatiquement claironné durant le sommet onusien de Rio, ce n’est pas de croissance dont nous avons besoin mais de justice et d’équité !

La croissance, loin de représenter une perspective salutaire pour tous, est le moteur d’un système pervers générateur exponentiel d’injustices.

Sans une croissance continue des investissements mortifères (actifs de mort), sans accroissement perpétuel du potentiel de destruction d’un club restreint de nations, comment préserver les déséquilibres flagrants entre des continents pillards et des continents pillés ?

Comment est-il possible qu’une minorité consomme l’équivalent de plusieurs planètes sans qu’une majorité ne souffre et ne meure de survivre sur l’équivalent d’un petit satellite quasi stérile ?

Les mille trois cents milliards de dollars de dépenses annuelles d’armement sont l’investissement indispensable et croissant du maintien de cet état d’injustice permanent, ils sont la garantie ultime de profits renouvelés pour les prédateurs autoproclamés de notre planète : les groupes militaires et industriels transnationaux.

Voilà pourquoi, sans une remise en cause totale des déséquilibres internationaux gérés méthodiquement par l’Organisation des Nations Unies (ONU), sans l’abolition du dictat des gouvernances financières scélérates aux services des spéculateurs rapaces, notre monde ne connaitra jamais la justice, l’équité et donc la paix.

Les discours qui consistent à vouloir allouer un pourcentage des investissements indispensables à l’entretien des déséquilibres actuels uniquement profitables aux forts, comme solution aux problèmes des efforts sans cesse nécessaires des faibles, sont équivalents à des prescriptions de pansements pour des jambes de bois.

Des entreprises environnementales et des fabricants de boissons gazeuses convergent sur l’instrumentalisation médiatique de l’ours blanc comme source de pouvoir spirituel sur les masses.

100 000 êtres humains meurent de faim chaque jour des mêmes raisons que ce pauvre plantigrade !

Qui se soucie vraiment des ressources en eau potable des autochtones indiens ?

La rapacité préméditée des « environnementalistes » explique leur silence complice avec une union économique européenne qui a doté en 2009 le Groenland d’un statut particulier.

Aujourd’hui, ce statut lui permet, hors du cadre contraignants des législations européennes sur l’environnement et grâce aux conséquences actuelles des dérèglements climatiques, une exploitation plus aisée donc rentable des ressources naturelles de ces contrées glacées anciennement difficiles d’accès.

L’important est que la faute soit entièrement reportée sur l’inconscience (l’inconscient) des consommateurs captifs d’un système prédateur qui les maintient, à grands frais, dans une impuissance systémique par l’entretien de la létale confusion entre pouvoir délégué et démocratie.

C’est ainsi que beaucoup d’entre nous avec l’intention louable d’agir pour combattre les conséquences d’une situation dramatique, se retrouvent, à l’insu de leur plein gré, complices d’un système dont ils entretiennent malgré eux les causes.

Le militant par prélèvement automatique achète de l’espace publicitaire pour que chacun se sente coupable de la mort de nounours et parallèlement laisse les états se doter discrètement de missiles intercontinentaux thermonucléaires pour se prémunir des hordes affamées qui remplissent nos assiettes.

Maudite croissance combien sont déjà morts en ton NOM ?


Le salon de la mort EUROSATORY s’est déroulé sans anicroche : avec François Hollande ça ne change pas !

Aline Pauchard alias « La femme qui résiste » lance son appel du 18 juin 2012 à toutes les personnes qui souffrent des conséquences sanitaires et sociales de toutes les installations nucléaires françaises.

Grâce au québécois Marc Fafard, porte parole de Sept îles sans uranium (SISUR), nous savons maintenant ce que la France projette de faire au Québec ! Nous pouvons nous y opposer en refusant de financer de tels projets destructeurs durables de notre planète avec nos impôts, à moins que ce ne soit AREVA qui possède déjà 85% de la France !

En soutien au peuple japonais qui lutte actuellement massivement et courageusement contre la suicidaire et scandaleuse décision gouvernementale de réouverture de réacteurs nucléaires sur son territoire, dénonçons la complicité criminelle des institutions françaises qui financent avec nos impôts ce détournement criminel de l’image de l’athlétisme !

BOYCOTT du Stade de France et des retransmissions sportives le 6 juillet prochain !

Dans le cadre du deuxième jour du prochain jeûne annuel de Taverny organisé par l’association « Les Jeûneurs Vigilants de Taverny » (JVT), du 6 au 9 août 2012, le matin du mardi 7 août 2012 de 00h00 à 06h00 aura lieu notre quatrième NUIT RADIO ACTIVE du Réseau Zéro Nucléaire sur l’antenne de Radio Enghien !

Nous espérons la participation des peuples premiers francophones d’Afrique et d’Amérique pour un débat sur l’indispensable convergence des luttes pour la préservation des équilibres naturels des conséquences mortifères de l’extraction de l’uranium.

Nous exigerons le désarmement nucléaire unilatéral de la France comme préalable indispensable à un salutaire désarmement total de la terre.

Nous exigeons l’arrêt des programmes « laser mégajoule » et « ITER » pour stopper la course illégale au perfectionnement des armements (TNP) et pour une réaffectation intelligente des crédits de recherche vers des projets de captation et de stockage des énergies renouvelables de la nature au plus près des lieux de consommation.

Rejoignez-nous sur facebook : http://www.facebook.com/zeronucleaire.org et http://www.facebook.com/groups/rezozeronucleaire/